21/03/2017

Une conférence sur la difficulté maternelle et paternelle à Courbevoie (92)

Mais pourquoi faire une conférence sur un sujet qui va aborder la facette la plus sombre de la maternité et de la paternité ?  Pourquoi venir mettre un peu de noir dans ce rose et bleu layette ? 

Non pas pour vous gâcher la joie intense que vous procure votre adorable bébé, non, mais parce qu’avoir un enfant ce n’est pas que du bonheur, malheureusement. Pour la majorité d’entre nous il y a des hauts mais aussi des bas. Parfois des petits bas et parfois des gros bas, que cela soit récurrent ou juste ponctuel. Ces émotions sont là, palpables, tapis au fond de notre quotidien et nous poussent à nous remettre en question.

Pourquoi suis-je frustrée ? Pourquoi je culpabilise ? C’est quoi ces angoisses ? On ne m’avait pas dit que c’était si difficile/si fatigant/si bouleversant… Autant de questions que les jeunes parents sont parfois amenés à se poser sans trouver de réponses.



Ce sujet qui me tient tant à cœur sera présenté par Mathilde Bouychou, psychologue- psychothérapeute spécialisée en périnatalité, référente Ile-De-France de l'Association Maman Blues.

Vous hésitez à venir ? Dites-vous que la difficulté maternelle et paternelle ne se manifeste pas forcément par une dépression : il y a toute une palette d’émotions qui en font parties également, du Baby Blues aux angoisses, en passant par la névropathie.

Alors si la maternité/paternité n'est pas seulement synonyme de bonheur pour vous, ou si vous souhaitez simplement en savoir plus sur le sujet, venez nous rejoindre le mercredi 26 avril à 19h00 à la Maison de la Famille de Courbevoie.

Pour vous inscrire et en savoir plus : www.apsef.fr

sophie (at) desperatehouseman.fr

14/02/2017

Une Saint-Valentin sans fail : comment conjurer le sort des allergies croisées ?

Savez-vous que si l’on est allergique aux acariens il est possible de l’être également aux crustacés ? C’est ce qu’on appelle les allergies croisées. Alors comment sauver sa Saint Valentin et ne laisser place qu’aux bonnes surprises pour un scenario réussi ? Le laboratoire ALK vous dit tout ! (article non sponsorisé !)

Il est 20h - Rendez-vous au restaurant :
Votre journée harassante se termine et il est temps de se retrouver autour d’un plat savoureux. Mais quand on partage sa vie avec une personne allergique aux pollens, certains aliments peuvent être déconseillés. Pour être sûr de terminer ce diner sans encombre, si votre amoureux est allergique aux pollens de bouleau, il vaut mieux éloigner de sa vue les pommes, les carottes, les panais ou encore les céleris [1], qui sont des aliments auxquels il pourrait mal réagir.

Prenons un autre exemple : une étude clinique a démontré que sur 14 patients allergiques aux pollens d’armoise, tous étaient allergiques au céleri et 12 au persil [2] ! Pourquoi ? Parce que les structures moléculaires allergisantes de ces deux substances sont très similaires ! Faites donc les choix culinaires les plus judicieux en fonction de vos allergies ou de celles de votre partenaire. 


Un baiser foudroyant :
Il est 22h et le diner se termine. La seconde étape d’une Saint Valentin sans fail est de réussir à embrasser son Jules ou sa Valentine allergique sans provoquer une réaction qui ferait baisser d’un cran le niveau de la soirée. Si les conseils donnés pour le restaurant ont bien été appliqués le risque d’avoir une mauvaise surprise est très faible. Pour les autres, inutile de se brosser les dents ou de se ruer sur le premier chewing-gum, même deux heures après avoir manger un allergène un baiser peut foudroyer un grand allergique. C’est le cas de ce jeune américain qui après avoir mangé une pomme et embrassé sa petit-amie allergique aux pollens a vu sa Valentine déclencher une crise d’allergie inattendue [3] ; [4]. Les allergies croisées ne pardonnent pas …

Et sous la couette ?
22H20 et un nouveau rendez-vous se profile, pourtant l’allergie au latex concerne entre 1% et 3% de la population mondiale [5]. C’est une réalité qui mérite une attention particulière puisqu’en France elle représente la quatrième cause de choc anaphylactique [6]. Si jamais son conjoint est concerné mieux vaut avoir évité la banane, l’avocat, le kiwi, la châtaigne au cours du dîner puisque dans un tiers des cas les personnes allergiques au latex le sont également à ces aliments [7]. Pour les autres ? Les conseils distillés ci-dessus devraient avoir permis de passer une fin de soirée des plus inoubliables.

Le saviez-vous ?
On peut être allergique au champagne ! C’est le cas de cet homme de 32 ans qui a déclenché une réaction allergique quelques minutes après avoir consommé du champagne pour la seconde fois de sa vie. Quant à l’intolérance à l’alcool, elle concernerait 50% de la population d’origine asiatique [8].

[1] Hannuksela M, Lahti A. Immediate reactions to fruits and vegetables. Contact Dermatitis 1977;3;79-84
[2] Kauppinen K, Kousa M, Reunala T. Aromatic plants cause of severe attacks of angio-edema and urticarial. Contact Dermatitis 1980;6;251-4
[3] Wuthrich B. Oral allergy syndrome to apple after a lover’s kiss. Allergy 1997;52;236
[4] Wuthrich B, Straumann F. Pollen cross-reactivity. Can we establish a link between the in vitro results and the clinical situation?
[5] https://www.allergienet.com/allergie-latex/
[6]http://www.inserm.fr/thematiques/immunologie-inflammation-infectiologie-et-microbiologie/dossiers-d-information/anaphylaxie

30/01/2017

Reprendre la conversation : 17 principes pour sortir du conflit et se faire entendre

Frédéric est papa de 2 filles. Il vous parle ici de sa dernière lecture...


Vous rappelez-vous de votre dernier conflit ? Quelle situation, quel terme a mis le feu au poudre ? Qu'en est-il résulté ? On a souvent peine à revenir sur une situation douloureuse pendant laquelle nos émotions orientent nos actions dans une impasse. Artiste performeuse et danseuse, Dana Caspersen, une spécialiste de la gestion du conflit propose dans cet ouvrage au graphisme attrayant, un regard neuf sur le conflit : il s’agit de le considérer comme une réelle opportunité, car, figurez-vous, qu’il est "le lieu de tous les possibles". L’auteure s'attaque à désamorcer tous les ressorts de la discorde en formulant 17 principes fondamentaux dont le but ultime consiste à cerner l’essence du discours par-delà la colère et l’agressivité. 


Écouter, résister, différencier, se montrer curieux sont les verbes à cultiver dans cette friche que représente la dispute. Rester lucide dans un moment de désarroi, d’injustice, d’incompréhension, toute la difficulté est là : au moment où le conflit surgit toutes ces bonnes résolutions (faciliter l’écoute et la parole, reprendre la conversation, chercher à aller de l’avant) peuvent être balayées en un tour de tempête et d’excitation. Alors que faire ? S’entrainer pour se préparer, comme un diplomate avant sa joute verbale, trouver la bonne formule, celle qui ne piquera pas au cœur mais à la tête. Ne pas lancer : "A quoi bon ? De toute façon tu ne m’écoutes jamais" mais proposer plutôt : "J’ai quelque chose de très important à te dire. Je veux que tu m’écoutes." On est ici dans l’art du détour qui s’apprend par la pratique de ces exercices simples. Résoudre le conflit, c'est en un mot, réinventer la parole.

frederic (at) desperatehouseman.fr

15/12/2016

Manger japonais dans une ambiance kids friendly (article invité)

Aujourd'hui, je cède le clavier à Valérie, maman d'une petite fille de 5 ans et qui a été testé un restaurant japonais kids friendly.

Aujourd’hui, avec 19 adresses dont 14 en France (Paris, Lyon, Bordeaux et Reims), Matsuri est le premier groupe français de restaurants japonais à comptoir tournant, avec un service de vente à emporter et de livraison à domicile. En tant que grande fan des restaurants japonais, je ne pouvais pas ne pas tester cette nouvelle formule. Je me suis donc rendue dans le restaurant Matsuri situé au 74, rue du Bac dans le 7ème arrondissement de Paris, un quartier sympathique que j'apprécie.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Matsuri, c'est un concept de plateaux tournants. Ce dernier permet de choisir les mets avec les yeux, de gérer son temps et sa dépense grâce à la couleur des assiettes qui détermine le prix (entre 2 et 5 euros), dans un contexte ludique pour petits et grands. Les plats défilent donc sous nos yeux, et l'on paye à la fin ce que l'on a consommé. Les plats présentent donc des quantités raisonnables et adaptés aux enfants (même si ma fille est une grande fan et mange comme 4 :-). Le service est très aimable et l'ambiance familiale, avec un côté très ludique pour les enfants. On regrettera juste une salle tout en long, peu pratique pour familles nombreuses (mais nous n’étions que 2 donc ça va :-)


Des baguettes ludiques sont offertes toute l’année aux enfants de moins de 12 ans comme cadeau de bienvenue et les Cahiers Découvertes, en partenariat avec les Editons PlayBac, sont distribués pendant toutes les vacances scolaires. Les thèmes sont variés et changent à chaque début de vacances : "Vie et Traditions" pour les vacances de Noël, "Bon Appétit !" pour les vacances d’hiver, et "Découvre le Pays" pour les vacances de printemps.


Les jeunes clients de Matsuri découvrent ainsi la culture japonaise grâce à ces carnets récréatifs et pratiques accompagnés de jolis crayons de couleur pour pouvoir donner libre cours à leur imagination. Nature, paysages, pays, habitants, cuisine, saveurs, fêtes et traditions sont autant de thèmes qu’ont pu découvrir les enfants dans les carnets précédents. C’est aussi pour eux l’occasion de retrouver Maki et Nigiri, personnages emblématiques de Matsuri, créés en 2012 par l’illustrateur franco-japonais Hugo Yoshikawa. Ces carnets, au format adapté, peuvent se glisser dans un petit sac pour les voyages que feront les enfants pendant leurs vacances.

 

Au final, nous sommes ressorties ravies et rassasiées :-) Et nous recommencerons dès que nous en aurons l'occasion. Surement aux vacances de noël qui arrivent à grands pas, tiens :-)

Valérie M.

08/12/2016

Ballerina, ou la danse au bout de l'écran {concours inside}

J'ai eu l'occasion de découvrir hier grâce à l'agence Okarina, le très beau film d'animation Ballerina. Après un succulent goûter, ma grande fille de 5 ans (rejointe à la fin par sa soeur de 2 ans et demi mais chut elle était là par hasard :-) a pu découvrir, elle qui pratique la danse cette année, ce film superbe, riche en émotion et en couleurs.


Ballerina, c'est avant tout l'histoire de Félicie, une jeune orpheline bretonne qui n’a qu’une passion : la danse. Avec son meilleur ami Victor qui aimerait devenir un grand inventeur, ils mettent au point un plan rocambolesque pour s’échapper de l’orphelinat, direction Paris, ville lumière et sa Tour Eiffel en construction ! Félicie devra se battre comme jamais, se dépasser et apprendre de ses erreurs pour réaliser son rêve le plus fou : devenir danseuse étoile à l’Opéra de Paris…


Ce film d' Eric Summer et Eric Warin, emmené par les voix françaises de Camille Cottin et Malik Bentalha, réussit le pari de rendre la danse classique... moderne :-) Comment ? Grâce à une bande originale exceptionnellement bien travaillée et bien pensée, qui entraîne le spectateur dans le sillage de l'héroïne sans jamais le lasser. Avec une mention spéciale pour la "battle", traditionnellement réservée au hip-hop qui s'invite en fin de film, pour lui offrir son apothéose.


Bref, vous l'aurez compris, j'ai adoré, tout comme ma fille qui m'a demandé dès la fin du film quand est-ce qu'elle pourrait le revoir !

Et  pour fêter la sortie du film je vous propose de gagner 5 places valables pour 2 personnes pour aller voir le film, et 4 petits livrets exclusifs du film ! Pour jouer, vous avez le choix, soit sur le blog en me laissant un petit commentaire et en m'indiquant avec qui vous souhaiteriez aller voir le film (2 places et 2 livrets ici) ; et/ou en vous rendant sur la page facebook du blog (3 places et 2 livrets). Le jeu est ouvert jusqu'au mardi 13 décembre à 23h59. Bonne chance à tous et toutes !

17/11/2016

Quand Winnie vous invite à mieux manger

Le 14 octobre dernier, les fans de Winnie fêtaient le 90ème anniversaire de la publication du premier livre d’A.A. Milne mettant en scène l’ourson adoré de beaucoup de nos chères têtes blondes. A l'heure du tout numérique, il est vrai que Winnie au travers de ses histoires véhicule des valeurs qui sont chères telles que l’amitié, les joies simples et la curiosité innocente des enfants.


Afin de célébrer comme il se doit cet anniversaire, Winnie  a lancé les journées #HappyWinnie et donne pour la première fois rendez-vous tout au long de l’année aux familles chez Génération Kfé à Paris pour partager des moments de complicité empreints de la magie, de la douceur et de l’émotion des histoires de Winnie l'Ourson.


 2 rendez-vous sont pris avec les familles les dimanches 5 mars et 23 avril 2017*. Les journées #HappyWinnie célèbreront tour à tour (après avoir célébré la semaine du goût) la fête des grands-mères et la journée de la lecture, des thèmes chers aux parents. Chaque journée permettra aux familles de partager des moments privilégiés au travers d’activités gratuites spécialement conçues pour les enfants de 0 à 3 ans et ce, sur simple inscription par mail à l’adresse rsvp (at) disney.fr. Des ateliers spécifiques animés par des experts de la petite enfance au service des mamans et de leurs bébés seront proposés lors de chaque journée. Ces journées seront l’occasion pour les familles d'échanger avec les intervenants qui partageront leurs expériences autour du bien-être de bébé.

Pour le lancement de ces journées Happy Winnie qui ont eu lieu le 14 octobre dernier, l'honneur était à l'alimentation. Quel autre thème aurait pu choisir l’ourson le plus gourmand de la Forêt des Rêves Bleusme direz-vous :-)


Au programme : un atelier éveil au goût et cuisine pour bébé animé par le Dr Christine Zalejski. Ingénieure en recherche et développement, Christine Zalejski a troqué sa blouse de Docteur pour celle de Maman en 2010. C’est là qu’elle décide de fonder son propre site internet dédié à l’alimentation des nourrissons et tout-petits, Cubes & Petits Pois. Elle met à profit ses connaissances scientifiques pour créer des recettes seines et équilibrées pour Bébé, mais aussi simples et rapides pour les parents pressés. Convaincue que l’éveil au goût est un réel chapitre dans l’éducation des enfants, Christine Zalejski a publié en 2014 "365 recettes pour Bébé". 

* dans la limite des places disponibles

Billets antérieurs