15/01/2013

Le mot "papa" est-il tabou ?

Je me suis longtemps tâté avant d'écrire cet article. Car, à juste titre surement, j'avais peur qu'il ne fasse polémique, et ceux qui me connaissent le confirmeront : les tweets-clash, articles-clash....c'est pas mon truc. Dans la vraie vie, c'est autre chose. Mais sur le net, j'aime à croire au débat républicain, sain et respectueux.

Cela fait un donc un moment que ça me titillait, mais jusque là, j'avais résisté. M'en tenant à mon rôle de "tweetpapa", évitant de donner mon avis sur les sujets polémiques, et m'abstenant de commentaires qui auraient pu être mal interprétés sur certains (excellents) blogs qui s'emparent du sujet.

Mais l'autre jour, une goutte a fait déborder la piscine (oui, moi je dis la piscine, le vase, c trop petit !), une étincelle a mis le feu au pétard et a tout fait exploser mes bonnes résolutions ! Je vous explique : alors que j'étais tranquillement en train de faire défiler mon flux facebookien, je vois apparaitre un appel à témoignage de l'émission Les Maternelles sur France 5. Jusque là, rien d'exceptionnel : j'ai liké la page, je reçois donc leurs notifications régulièrement. Mais là, l'accroche concernait les enfants à double culture. "Super me dis-je, lisons cet appel auquel je répondrais bien (pour rappel, ma fille est franco-polonaise) !" Et là, alors que je cliquais sur "lire la suite", je vis ce texte (source : Les Maternelles) :
"Entre son papa et vous, votre enfant grandit dans une double culture. Langue, cuisine, traditions : comment se passe la transmission de ses origines ? Qu’est-ce que cela lui apporte ? Votre témoignage nous intéresse."

"Entre son papa et vous".... Parce que oui, "Entre sa maman et vous" ça aurait été grossier. C'est vrai qu'un mec qui s'implique dans l'éducation, le quotidien de sa famille qui l'emmène et va la chercher à la crèche tous les jours, qui a quasiment tout acheté les trucs de puériculture, qui s'est tapé TOUTES les visites chez le pédiatre... Bref, un mec comme ça, il aura pas son mot à dire. Non, ce ne sera pas très intéressant de l'avoir, de lui demander son avis. Il ne doit même pas s'intéresser à la puériculture du pays d'origine de sa femme (la Pologne, ndlr, faut suivre !).

Sexisme

C'est comme cette magnifique affiche (merci Aude !) là, c'est vrai, mettre un papa à la place, on comprendrait pas ! Et tous ces sites consacrés à la parentalité qui ne s'adressent EXCLUSIVEMENT qu'aux mamans. C'est vrai, des fois qu'on aurait un avis, hein, on sait jamais ?

Et pourtant, si ils sont les déclencheurs, Les Maternelles sont loin d'être les plus à blâmer. Une certaine part d'émissions, de thématiques sont consacrés aux papas. Ils sont parmi les premiers à avoir évoqué le baby blues du papa (je sais, j'y étais, et je m'étais même insurgé contre le fait qu'on ne nous demandait pas assez notre avis, Daphné avait moyennement apprécié d'ailleurs :-). Beaucoup d'autres sites ne prennent même pas en compte notre existence jusque dans leur nom de domaine ! Paroledemamans.com par exemple ! Même si devant le nombre incroyable de papas au dernier efluent mums, elle se sont décidés à nous créer notre macaron ;-) Je passe sur tous les sites consacrés à la grossesse où le terme papa est limite devenu synonyme de géniteur et point barre.

Bref, vous l'aurez compris, ça m'énerve. Et n'allez pas vous méprendre, chers lectrices que j'adore : je ne cherche pas à minimiser votre rôle ! Ce n'est pas mon corps qui souffre pendant 9 mois, ce n'est pas moi qui ai vécu les contractions... Mais bon, la nouvelle génération de papas est différente, et si il reste encore quelques clichés des temps passés, les impliquer un peu plus dans toutes ces consultations, émissions, appels à témoin... ne pourra qu'être bénéfique : les papas se sentiront plus impliqués, ils s'impliqueront donc plus, vous laissant plus de temps à vous, mamans, pour être femmes pendant quelques heures, minutes... Si j'ai, bien entendu, correctement interprété toutes mes lectures de vos fabuleux blogs dont je suis fan.

En conclusion, je repose donc la question : le mot "papa" est-il tabou ? Cher tous, si vous pensez que non, faites moi plaisir, et intégrez-nous un peu plus. J'ai même un terme très adapté à vous suggérer, qui implique 2 personnes, 2 points de vue, 2 modes opératoires... mais dans un seul mot ! Allez, je suis sympa, je vous le dis : c'est "parents".

27 commentaires:

  1. Power to the papas ! ;)Non, les papas ne seront pas les dindons de la farce ! Allez, tous dans la rue ;)
    Plus sérieusement, tu as bien raison, y'en a marre de passer pour des secondes constamment.

    RépondreSupprimer
  2. Gilles - Papa moderne15 janvier 2013 à 11:22

    Depuis peu dans la webosphère des parents, oui c'est un constat flagrant que les papas n'occupent pas autant de place que les mamans. MAIS cela ne veut pas dire qu'il ne sont pas aussi important ;) On fait parti de cette nouvelle génération de papa, MESSIEURS luttons et nous aussi nous aurons le droit à une place dans une publicité pampers !!

    RépondreSupprimer
  3. TOUT a fait d'accord avec toi, d'autant plus que j'ai un super PAPA à mes côtés et je ne me lasserai jamais de vanter ses mérites et combien c'est mon binôme dans toutes les "tâches" et activités du quotidien et pour l'éducation de nos enfants!il peut gérer les yeux fermés de A à Z aussi BIEN que moi alors OUI parlons en plus des papas car c'est plus que mérité ;-)!!

    RépondreSupprimer
  4. Je suis d'accord avec toi sur toute la ligne Séb, mais maintenant que je te connais, je sais que tu es aussi un papa exceptionnel et hyper investi, ce qui n'est pas le cas de la majorité. Il y a des papas qui s'occupent très bien de leurs enfants mais ne ressentent pas ce besoin d'être reconnus en tant que tel, ça les arrange même plutôt car beaucoup estiment que la grossesse où certaines choses liées à la maternité ne les concernent pas directement. D'autres ont peur de mal faire et préfèrent laisser le champ libre à la mère... Cependant je trouve que les mentalités évoluent, doucement mais sûrement (même si pas assez vite à ton goût :))

    RépondreSupprimer
  5. tu dois connaître le blog de Till The Cat alors? ;)

    Bon si un jour, tu passes sur mon blog (attend on sait jamais hein)(remarque t'es peut être déjà venu hein ;) ), fais gaffe j'écris beaucoup de connerie ^^ (ahh le 2nd degré lol)

    Aller, vive les papas, vive les mamans,vive les parents!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mèrepasparfaite Nan mais tu rigoles ? :-)
      1. Je connais Till the cat, je le suis aussi sur twitter...
      2. Je vais régulièrement sur ton blog, je crois même avoir commenté il n'y a pas si longtemps :-)

      Supprimer
  6. t'as pas tort mais comme annouchla je pense que peu de papa ont envie ou besoin qu'on leur donne cette place mais t'as raison quand même: donnons leur ça ne sera que bénéfique :-)
    ps: je connais pas till the cat!! c'est graveN ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'on parle bcp a notre place et qu'on ne sait pas vraiment les aspirations des hommes sur ce sujet (si vous me trouvez une étude, je prend)

      Supprimer
  7. Je suis ravi que tu rentres dans la polémique !
    La place du père n'est pas facile à trouver.
    Il y a quelqu'un qui en parlait très bien dans une émission des maternelles sur le thème "Laissons Faire les papas".

    http://www.pere-de-famille.fr/laissons-faire-les-papas-les-maternelles-debriefing/

    J'espère que tu continueras à dire ce que tu penses sur ce sujet parce que tu le fais bien!

    RépondreSupprimer
  8. tout à fait, les papas sont souvent mis à part, on a tendance à l'oublier... cela je suis sure changera avec le temps, il faut laisser la nouvelle génération de papas prendrent le dessus sur ces stereotypes!

    RépondreSupprimer
  9. Bravo pour cet article !
    On nous parle d'égalité depuis notre enfance, mais quand on devient parents, bam ! C'est chacun sa place ! Ca nous fout hors de nous (Chéri et moi)! Comme si le papa n'avait qu'un rôle de géniteur... En tout cas, ici, papa revendique sa place et son rôle actif auprès de notre marmaille ; même si des fois, il se retrouve le seul à défendre notre égalité en tant que parents. Au plaisir de te lire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ça fait plaisir :-) A bientôt par ici alors...

      Supprimer
  10. Alors moi aussi je suis pour! Mais force est de constater (tout du moins chez moi et dans mon entourage) que les papas en font moins que les mamans, en général. En tout cas, je lis tous les blogs de papa que je trouve et ça m'intéresse toujours quand ils passent dans les Maternelles (qui essayent de les faire intervenir régulièrement je trouve). Parents power!

    RépondreSupprimer
  11. Dur dur pour les papas de se faire une place. Je dirai même plus que c'est vicieux ce système car il décourage un peu les papas très impliqués (dans tous les aspects de la parentalité) et il n'incite pas les autres à s'y mettre. J'avoue mon mec, lui, la pueri, tout ces trucs ça le dépasse complètement. On a l'impression que le club des mamans est un club très fermé finalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as trouvé le mot : "vicieux" ! C'est ça :-/

      Supprimer
  12. C'est la première fois que je commente, mais je me lance cette fois-ci car, et en tant que femme, il me semble très important que les choses changent surtout à l'heure où l'on nous parle d'égalité des sexes sur tous les plans. Je suis tout à fait d'accord avec toi concernant cette toute cette sphère autour des mamans, et qui semble imperméable aux papas. Je me suis d'ailleurs insurgée contre le nom de domaine même de ce site (Parolesdemamans) qui est assez représentatif du phénomène!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de m'avoir réservé ton premier commentaire dans ce cas :-)

      Supprimer
  13. nous avons été abonnés au magazine "parents" ... et mon homme etait très choqué du role du papa dans ce magazine ... super cliché (du style papa travaille, rentre tard , maman donne a manger ...) . je dois avouer que ça ne m'avait pas remarqué à priori mais en y reflechissant 2 minutes c'est assez desuet cette vision du couple pere/mere.

    RépondreSupprimer
  14. Je découvre le blog avec beaucoup de plaisir! le ton, l'humour, les polémiques abordées aussi! bravo!
    Mon homme a été découragé par l'esprit "féministe" quand il a pris un congé parental d'éducation pour notre fille aînée et qu'il a dû affronter les "moi, j'ai un vrai travail" de certains amis plutôt papa-sceptique et les prises de rdv chez le pédiatre qui lui demandait les dispo de maman! lol il a survécu... mais c'est moi qui suis en congé pour les plus petits! ce qui ne l'empêche pas de s'investir et d'être très présent
    Merci pour cet article!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ces compliments qui me touchent ! Surtout de la part d'une habitante de Dordogne, voisine d'un lieu où je passe mes vacances depuis ma plus tendre enfance :-)

      Supprimer
  15. Hey mais je crois que je l'ai vue cette émission ! (sur le papa blues)
    Bref, oui, chez nous c'est pareil, le papa a une grande place... de papa ;-) Donc les "et la maman ceci" et "la maman cela" je préfère en sourire.

    RépondreSupprimer
  16. J'adhère complètement ! Ici aussi le papa est hyper investi, et regrette qu'on ne parle que de "mamans" partout, tout le temps... On se bat comme on peut! Je lui laisse même une petite place sur mon blog de 'maman' et bizarrement (ou pas) : ça plait beaucoup! Au plaisir de te lire :) Bises!

    RépondreSupprimer
  17. je decouvre ton blog que j'apprécie beaucoup. Je suis tout a fait d'accord, on a du chemin a faire pour l'egalite homme/femme dans l'education. Personnellement je suis contre l'idée de toute puissance maternelle et mieux reconnaitre et mettre en avant le role du père, ca ne peut qu'y mettre fin.

    Par contre, un appel aux amis employeurs : OUI un homme peut prendre un temps partiel, OUI il a le droit de partir tot chercher ses enfants et pas que le vendredi (ou tout est permis lol), OUI le conges paternité c'est non seulement un DROIT mais INDISPENSABLE a l'equilibre de l'enfant et de la famille en création.

    Alors; voila, j'ai un homme nouveau pere, mais qui peine a trouver sa place dans la société, surtout au niveau professionneul... et ca donne : Maman fait le quotidien.... et est parfois en limite du burn out !

    Idee

    RépondreSupprimer
  18. Un bien bel article criant de vérité.
    C'est à se demander si cette situation n'est pas protégée dans les plus hautes sphères de la société.
    Ou alors on paye juste le tribut de l'implication de ces pères d'avant et de maintenant.

    En tout cas, au quotidien je vois un tas de pères qui sont soucieux de leur rôle dans l'éducation de leur enfant.
    Ça ne veut pas dire qu'ils font la vaisselle ou qu'ils changent les couches plus que la moyenne (je ne suis pas chez eux) mais en tout cas ils se positionnent dans ce rôle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une petite illustration, prise aujourd'hui:
      http://t.co/s1ggkOCwF2

      Sans cet article, je n'y aurai sans doute pas prêté attention.

      Supprimer
    2. Merci ! Et malheureusement, je pense que ce n'est pas la seule :-/

      Supprimer

Billets antérieurs